Nouveau • Article •  23.03.2023

Quelle stratégie fongicide adopter pour 2023 ?

J'ajoute aux favoris. J'affiche les contenus en favoris Ajouter aux favoris
Un problème est survenu, je reassaye plus tard
Quelle stratégie fongicide adopter pour 2023 ?

Pression fongique modérée en 2022, explosion du prix des intrants, hausse des prix des céréales… La tentation de réduire la dose fongicide pour maintenir la dépense est grande. Arvalis alerte cependant sur un risque septoriose plus important que les campagnes passées.

Suite aux prévisions de son modèle Septo-LIS, Arvalis alerte sur un niveau d’inoculum de septoriose « plus important que les deux dernières campagnes », en particulier sur la façade Atlantique. La douceur hivernale et le retour des précipitations début mars ont été propices aux contaminations. Les conditions climatiques actuelles peuvent donc donner lieu à des attaques de septoriose importantes. Pour rappel, la sensibilité des céréales se situe entre le stade 2 nœuds et la floraison.

Malgré l’incertitude économique liée à la volatilité des cours des céréales et des prix des intrants, la stratégie fongicide doit s’appuyer sur un maintien de la dose 2022, au vu de la pression septoriose annoncée. Le raisonnement inverse, maintenir la dépense et donc réduire la dose, fait peser un risque important sur le rendement final de vos céréales…et ne présente finalement pas de gros bénéfices économiques. En effet, pour un blé vendu 30€/q et des fongicides 20 % plus chers, la différence de gain net entre ces deux stratégies est de seulement 6€ par hectare. Par conséquent, en maintenant la dose de votre fongicide en 2023, vous ne serez pas perdant.

N’hésitez pas à prendre contact avec votre interlocuteur Corteva local pour suivre l’évolution de la maladie !

Ces contenus pourraient vous plaire